menu
Catégorie :
Partager cet article

Les implants dentaires et l’estime de soi

6 mai 2021

Perdre ses dents est une expérience des plus personnelles : lorsque vous n’avez pas de choix que de les perdre, vous perdez aussi une partie de vous-même, de votre identité. Quoiqu’il soit difficile de quantifier cette perte, l’effet peut être ressenti avant même l’extraction dentaire. Cela se compare à la sensation qui vient avec la perte d’un membre et des sentiments de détresse et de honte qui en résultent. Bref, la perte de dents brisera votre estime de soi et, dans ce contexte, accepter la pose d’un dentier peut présenter un défi de taille. Il est difficile de regagner l’estime de soi lorsque nos dents deviennent essentiellement un accessoire mobile. Cela étant dit, il y a de nombreux cas où les dentiers fonctionnent très bien et où les patients sont satisfaits du résultat final.

Toutefois — que vous soyez en présence de membres de votre famille, d’ami(e)s ou de votre conjoint(e) — il va sans dire qu’il est difficile de se sentir confiant si vous craignez à tout moment que votre dentier tombe. Par contre, il est possible de remédier au problème que représentent les dents instables. La solution? Les implants dentaires. Ceux-ci fixeront vos dents, les rendant si solides que vous croirez que ce sont vos dents naturelles! Vous pouvez compter là-dessus. Votre estime de soi et votre sourire reviendront en force, ainsi qu’un sentiment de retour à la normale. En réalité, on ne se rend pas compte de l’importance de quelque chose avant qu’on ne la perde. Mais si on a la chance de la retrouver, on peut aussi regagner notre qualité de vie.

Laissez-moi vous raconter une anecdote en lien avec ceci. Un jour, une de mes patientes est venue discuter de sa prothèse dentaire inférieure (posée il y a deux ans) qui n’a jamais très bien fonctionné. C’était la première fois que je rencontrais une patiente avec si peu d’estime de soi. Chaque jour représentait une véritable lutte : elle ne voulait plus sortir ni être vue sans ses dents. Par conséquent, elle était en train de se renfermer sur elle-même. De plus, se croyant trop vieille pour la pose d’implants dentaires, elle pensait que la procédure était trop dispendieuse. Je lui ai dit qu’elle n’était pas seule, que plusieurs de ses confrères et consœurs vivaient le même sort, et que la pose d’implants dentaires pourrait remédier à la situation, améliorant ainsi sa qualité de vie. Quoique cela ait pris quelque temps, elle a finalement décidé de faire le saut.

Dès le premier jour, à partir du moment où ses dents furent fixées à des implants, l’attitude de ma patiente a changé dramatiquement. Elle était maintenant, tout compte fait, une femme heureuse et se demandait même comment elle a pu faire sans des implants pendant toutes ces années. Malgré son attitude positive, je lui ai demandé si l’intervention avait valu le coup, compte tenu de son âge et de son état de santé. Elle m’a répondu que cela lui avait donné un second souffle et que si plus de gens étaient au courant de cette possibilité, ils pourraient eux aussi atteindre de nouveaux sommets. Somme toute, elle m’a confié qu’elle le ferait de nouveau sans hésiter, et ce, peu importe son âge.